Europa Europa
Exposition
Du 11 octobre au 28 novembre

Europa Europa

Lionel Vivier et Gourau & Phong vous font découvrir leur île...

Europa Europa est le dernier opus d’une trilogie initiée par Lionel Vivier en 2019 à Avignon à l’Ardenome avec The Great escape et poursuivie avec Benjamin Roulet et François Bellabas (alias Gourau & Phong)à l’occasion des Rencontres d’Arles durant l’été 2021 avec Rivage Research.

Cette nouvelle exposition vient croiser les points de vues de trois artistes sur la question du fantasme d’une île à la fois réelle et fictive. Elle propose une expérience du paysage, une idée de l’exotisme, de la catastrophe et interroge le caractère polymorphe et entropique du vivant.

Avec Europa Europa, Lionel Vivier poursuit ses réflexions sur les possibilités d’appréhender le réel à travers ses diverses représentations, alors qu’images et données se multiplient àl’infini dans une fuite en avant hystérisée par le dévelopement incontrôlé des nouvelles technologies de l’information.
L’archéologie, l’exploration, la cartographie, l’anthropologie sont autant de territoires de jeu manipulés à l’envie par l’artiste dans une installation ou s’invitent la sculpture, la photographie, l’impression 3D, ou le son,
pour poser la question de ce qu’il reste du vivant, ici et maintenant.

Benjamin Roulet et François Bellabas ont imaginé Rivage Research, une start up de deconstruction du réel qui extrait, manipule et restitue les données. À travers cette interface, ils interrogent les déviances de la recherche
et détournent les formes de communication contemporaine. Investigant les formes de la photographie dans ses liens aux outils numériques, ils hybrident les formes plastiques afin de proposer une expérience sensible d’un paysage fantasmé.

Les trois artistes questionnent ici les formes sensibles du vivant à travers l’idée d’une île fantasmée qui trouble les frontières entre corps et paysages.

À l’uniformisation des possibles, ensemble ils répondent par l’invention d’une situation sensible ou l’exploration, le détournement et le déplacement des données racontent des mondes mutants où le réel et le rêve s’embrassent sur fonds de souvenirs de mondes engloutis. Sculptures-vestiges, dunes de sables, vidéos et autres cartographies inconnues tentent de réanimer le fantasme derrière la lumière noire des ombres de la catastrophe à venir.

Restent aux corps des passagers qui arpentent Europa Europa, la possibilité de s’emparer d’une île. Infiniment.

Cette recherche a été possible grâce à la docteure en écologie sous-marine Isabel Urbina-Barreto.

Europa Europa est une installation qu’il a imaginée pour L’Îlot Sauvage, avec ses amis photographes François Bellabas et Benjamin Roulet ,diplômés de l’ENSP d’Arles, connus aussi sous l’alias Gourau & Phong.

Créés à partir des photos, fichiers, données et recherches de la docteure en écologie sous-marines Isabel Urbina-Barreto, ils nous invitent à tenter de percer les mystères de ce territoire imaginaire, composé de fragments Humains, et de coraux réinterprétés. 

La musique tient une place centrale dans cette création : une pièce sonore a été composée avec son ami et collaborateur de longue date, le musicien / producteur Fabien Pianta. L’île paradisiaque prend alors la parole via un programme radio composée d’interférences et d’ondes étranges où l’on reconnaît des tubes des années 80 mais aussi la froideur de la techno de Detroit.

On pense alors à une catastrophe imminente en opposition avec l’exotisme de l’île, évoquant un monde tiraillé dans ses propres adversités et dissociations, témoignant de son propre naufrage ou de l’incarnation d’une nouvelle réalité.

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Pass sanitaire obligatoire